Massage à Paris Massage à domicile Massage en espaces Bien-être Massage en entreprise Formation massage
 

Bien dans sa tête


Seule mais pas trop

 

Que ce soit un choix ou par hasard, elles vivent seules. Seules mais pas solitaires, célibataires mais pas rabat‑joie.

Leurs expériences, vécues de manières différentes, sont très positives: à toutes ces femmes, la vie en solo aura apporté un bien‑être inattendu. Un vrai plus.

Découvrir que l'on peut très bien vivre toute seule et en être parfois très heureuse, c'est un grand atout, une force pour la vie future.

 

Trois heures du matin; l'aspirateur à la main, Clara entonne: « Si je t'aime, prends garde à toi ... », accompagnée par la Callas‑Carmen. Clara ne craint ni les problèmes avec les voisins (elle vit dans une maison), ni les cris ulcérés d'un mari, elle est célibataire. A 25 ans, elle vit seule comme 52,6% de la population adulte française, et elle est loin d'être une exception, puisque plus d'une femme sur trois est célibataire à cet âge.

 

Une nouvelle génération de célibataires voit le jour: dynamiques, responsables, elles trouvent dans cet état force et équilibre.

Elles bouleversent les idées reçues, clamant qu'il est normal de vouloir vivre seule pour apprendre à s'assumer, qu'une carrière doit se construire et qu'elles ont bien le droit de mener une «vie de garçon», pardon «de fille », avant de se ranger!

Leur argument choc: il faut devenir responsable de soi avant de vouloir le devenir pour d'autres. Cette vie en « solitaire », elles ne la magnifient pas, avouant jouer sur la corde raide entre égoïsme et altruisme. Certaines d'entre elles toutefois s'y attachent. Comme Laurence, 48 ans, qui n'a jamais voulu renoncer à son autonomie, ou Agathe, 28 ans, divorcée, qui vit sa nouvelle passion à distance.

 

Pourtant, bon nombre considèrent que le but de cette marche d'équilibriste est le couple. Un couple plus solide, car comme le disent Clara, Alix et bien d'autres: « L'indépendance, c'est le respect de l'autre.» Or l'indépendance, ça s'apprend. Vivre seule n'est pas facile, Violette n'a pas réussi du premier coup. A 20 ans, elle s'installe dans un studio et... c'est la déprime. Après six mois, elle retourne chez ses parents: « Je n'étais pas mûre psychologiquement. »

Vivre libre n'est pas rose, cela demande une énergie décuplée. C'est apprendre à faire toutes sortes de choses pour soi, se motiver pour avoir un cadre de vie agréable: le laisser‑aller gagne vite sur tous les terrains.

Seule mais pas trop !

Home, sweet home

Comme un garçon

Ego, égoïsme ?

L'idéal idéalisé

 

Suivant >>

 

 

Un massage en cadeau
Un cadeau original, élégant, sensuel et plein de tendresse.

 

"Je ne perdrai pas mon temps à essayer de prolonger ma vie. [Claude Pujade Renaud]"


 

 

[Le TOP DES ARTICLES]

BIEN DANS SA TÊTE

Priorité au plaisir

L'agressivité, une qualité à gérer

Suis-je stressé ?

 

BIEN DANS SON CORPS

Un hammam à la maison

Les huiles essentielles

Un hammam à la maison

 

BIEN DANS SON COUPLE

Le tantra

Le tantra

Au jeu de l'amour pas de hasard

 

 

[Le TOP DES MASSAGES]

Massage 1 et 2, massage maman et massage bébé

Massage Taoïste aux huiles chaudes, Porte de la sublime sérénité

Massage Visage, le lifting massage

Services Cajoling

Goodies Cajoling
Musiques de relaxation, fonds d'écran et l'écran de veille Cajoling.

Ajouter au favoris Ajouter aux favoris

Ajouter à Google

Flux d'information sur les massages Cajoling

Flux d'information sur les massages Cajoling format PDF

Ajouter à Netvibes


Massage Sensuel
Massages à la limite de l'interdit.

[Partenaires]

Remise en forme dans le lot

Ayuneda