Massage à Paris Massage à domicile Massage en espaces Bien-être Massage en entreprise Formation massage
 

Bien dans sa tête


L'idéal idéalisé

 

Adolescence prolongée? Non, car ce n'est pas par refus de s'engager qu'elles vivent ainsi mais parce que, semble‑t‑il, elles idéalisent totalement l'amour et ne veulent le vivre qu'en technicolor.

 

Pour Marie, le problème est ailleurs : « On peut vivre des passions avec des gens qui ne nous correspondent pas et avec lesquels la vie commune deviendrait vite un enfer. » Mieux vaut donc ne pas tenter le diable et surtout garder toute son indépendance physique à défaut de psychique!

 

Agathe est tout de même un exemple extrême. Non contente de vivre une passion, elle fait aussi un bébé. Pas un bébé toute seule (cf. Jean‑Jacques Goldman), bien que cela soit devenu presque commun, mais véritablement à deux sans vivre ensemble: «Avant d'être enceinte, j'étais persuadée que lui ne compterait pas vraiment, mais depuis, j'ai pris conscience que cette aventure se menait à 50/50.» Le plus étonnant étant que ni elle ni le monsieur ne songent à changer leur modus vivendi.

 

Pourtant, dans un coin de leur tête, le syndrome «prince charmant» reste présent. Elles espèrent «trouver l'homme qui leur fera tout quitter». «Tout» signifiant en premier lieu leur sacro sainte liberté.

Ce qui ne veut pas dire qu'elles ne s'accrocheront pas à leur indépendance, atout numéro un pour réussir une vie à deux.

Là‑dessus, elles sont toutes d'accord, même Agathe: « Lorsque l'on vit à deux, on se livre plus facilement. A force de s'écouter larmoyer, on encombre sa vie de détails terre à terre qui détruisent le respect de chacun.

 

L'important est donc de préserver son jardin secret.

Marie a vécu sept ans avec un ami, puis ils se sont séparés: « Je vivais un amour d'adolescente. Je ne pouvais raisonnablement fonder ma vie dessus. J'ai eu envie de partir loin, pour m'affirmer au niveau professionnel et personnel. J'avais besoin d'aventure. »

Ce besoin, elle l'éprouve toujours, étant prête à tout quitter pour vivre quelque chose de nouveau. Elle a réussi à trouver un équilibre dans sa vie. Une ligne de conduite qui lui dicte de prendre les événements comme ils viennent: «That, that is, is, that, that is not, is not» (Voilà, ce qui est, est, ce qui n'est pas n'est pas).

Alors si l'homme de sa vie se présente, elle le suivra, tout en gardant une soupape de sécurité! L'amour, elles y croient, même s'il ne rime plus avec toujours.

 

Elles sont exigeantes, pour leur bien‑être et celui de leur futur couple. Elles ont toutes leur «truc» qui préservera intacte l'idylle naissante, mais qu'elles ne gaspillent pas pour le premier venu.

Seule oui, mais loin d'être désespérée ! Messieurs, à bon entendeur, salut !

Seule mais pas trop !

Home, sweet home

Comme un garçon

Ego, égoïsme ?

L'idéal idéalisé

 

<< Précédent

 

 

Un massage en cadeau
Un cadeau original, élégant, sensuel et plein de tendresse.

 

"La violence aux mains du peuple n'est pas la violence, mais la justice. [Eva Peron]"


 

 

[Le TOP DES ARTICLES]

BIEN DANS SA TÊTE

Priorité au plaisir

L'agressivité, une qualité à gérer

Suis-je stressé ?

 

BIEN DANS SON CORPS

Un hammam à la maison

Les huiles essentielles

Un hammam à la maison

 

BIEN DANS SON COUPLE

Le tantra

Le tantra

Au jeu de l'amour pas de hasard

 

 

[Le TOP DES MASSAGES]

Massage 1 et 2, massage maman et massage bébé

Massage Taoïste aux huiles chaudes, Porte de la sublime sérénité

Massage Visage, le lifting massage

Services Cajoling

Goodies Cajoling
Musiques de relaxation, fonds d'écran et l'écran de veille Cajoling.

Ajouter au favoris Ajouter aux favoris

Ajouter à Google

Flux d'information sur les massages Cajoling

Flux d'information sur les massages Cajoling format PDF

Ajouter à Netvibes


Massage taoiste
Des mains et merveilles

[Partenaires]

Remise en forme dans le lot

Ayuneda