Massage à Paris Massage à domicile Massage en espaces Bien-être Massage en entreprise Formation massage

Bien dans son couple


Nuits de noce en 2002

 

Déjà plusieurs centaines de nuits communes au compteur... Alors, une de plus ou de moins, franchement ! C'est ce qu'on se dit à froid quand on finit par décider de se marier. Sauf que curieusement ‑ l'émotion, le symbole, l'ironie bien connue du sort ? Même en 2003, « une nuit de noces », c’est tout sauf anodin...

 

Eric, 30 ans

on s'est mariés à 11 heures du matin à Savigny‑sur‑Orge, un samedi, Et, à 20 heures, on débarquait dans un hôtel du sud tunisien... A notre arrivée, on nous annonce que la réservation n'a pas été faite et on nous suggère poliment de revenir le lundi. Le ton est vite monté, j'ai dit que je dormirais dans le hall, par terre s'il le fallait. Malheureusement, le directeur était absent. Notre nuit de noces a peu à peu sombré dans l'horreur. Ma femme s'est rendu compte qu'elle venait d'épouser un type capable de crier, de hurler et de perdre son sang‑froid. Ils ont fini par nous donner une chambre et on s'est couchés, vannés, énervés, fâchés. Le lendemain, à l'aube, le personnel a fait irruption dans notre chambre pour nous asperger de parfum et de pétales de roses. Et s'excuser... Sur te coup, on était furieux d'avoir été réveillés Mais après, on s'est réconciliés en faisant t'amour au milieu des fleurs.

 

Charlotte, 34 ans

La noce a eu lieu en Normandie, dans notre maison de campagne. Dans les dépendances, il y a une très belle grange, pas encore retapée. Ma mère s'en est servie pour me faire une très belle surprise. Elle a accroché des tentures blanches sur les murs, allumé des dizaines de bougies et dressé notre lit là, avec de vieux draps brodés qui sentaient la lavande. C'était magique, hors du temps. Et la nuit l'a été aussi.

 

Michèle, 37 ans

En arrivant au pied de notre immeuble, on a senti qu'il se passait un truc anormal : il y avait eu un casse dans une pharmacie pas loin, les voyous étaient encore dans le quartier et des policiers essayaient de les coincer. Deux individus qui traînent dans la rue à 5 h du mat'... Ils nous ont braqués avec leurs armes. Quand ils ont compris qu'ils avaient affaire à de jeunes mariés, ils nous ont laissés passer avec un petit sourire narquois. Evidemment, mon mari avait oublié les clés dans la voiture. Mais je ne voulais pas qu'il redescende, j'étais terrorisée. On est bien restés deux heures assis sur le palier.

 

Rose, 34 ans

Une nuit de roman photo... Comme j'en rêvais petite. La robe de mariée, la grande fête et une très, très belle « nuit d'amour ». Mon mari m'a même prise dans ses bras pour franchir la porte de l'appartement. C'était tellement mignon de sa part : il ne cherchait pas à être drôle, il y croyait vraiment, à ce geste symbolique ! Moi, j'étais sur un petit nuage.

Marie, 32 ans

Je me suis mariée enceinte de trois mois. Je ne sais pas si c'est la perspective de cette nouvelle responsabilité mais, quand on s'est (enfin) retrouvés tous les deux, mon mari s'est mis subitement à déprimer et à pleurer. Il disait qu'en se mariant, il perdait ses amis, sa liberté, que c'était trop tôt. On s'est endormis dans les larmes, à un mètre l'un de l'autre, inconsolables. Un vrai cauchemar !

 

Valérie, 31 ans

Je me souviens d'une nuit de folie. On a fait une super‑fête à la campagne, pas mal arrosée. Mes amis étaient déchaînés. Des couples se sont défaits, chacun n'était plus avec sa chacune officielle. Et moi aussi, j'étais dans un drôle d'état : je me suis mise à flirter avec un vieil amant... Certains gardent un très bon souvenir de cette soirée. D'autres copines m'en veulent à mort, comme si tout ce micmac avait été de ma faute ! Parfois, je trouve que les gens manquent d'humour.

Antonia, 25 ans

Ça a été la plus belle nuit de ma vie. je suis portugaise, d'une famille très traditionnelle et c'était la première fois que je voyais un homme nu. J'étais très intimidée. je ne savais pas du tout comment ce serait, même si des copines m'avaient raconté. J'en garde un très bon souvenir. Pourquoi ? Parce que c'était vraiment bien, même si je n'ai pas vraiment eu de plaisir. Mon mari a su y faire. Lui, il avait connu des femmes avant moi.

 

Dominique, 32 ans

On se connaissait depuis plus d'un an, on s'entendait très bien sexuellement. On avait réservé dans un petit hôtel de campagne, avec le reste de la noce. A la chambre d'à côté : deux vieilles copines. Très vite, on a compris qu'elles étaient ensemble, ce qu'on ignorait. A travers la fine paroi qui séparait nos chambres, on les entendait gémir, se caresser. Mon mari, qui n'est pas franchement ouvert à ce genre de pratiques, était tout chose et un peu en colère... Ça lui a coupé tous ses moyens.

 

 

 

Suivant >>

 

Un massage en cadeau
Un cadeau original, élégant, sensuel et plein de tendresse.

 

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient. [Charles Caleb Colton]"


 

 

[Le TOP DES ARTICLES]

BIEN DANS SA TÊTE

Savez-vous pleurer ?

L'agressivité, une qualité à gérer

Tout ce qu'on cache à sa (meilleure) copine.

 

BIEN DANS SON CORPS

Elles portent le monde...

Capiton

Ménopause

Look : choisir son soutien gorge

 

BIEN DANS SON COUPLE

Chérie, si on essayait l'échangisme ?

Du toucher à la caresse

Réussir sa vie de couple

 

 

[Le TOP DES MASSAGES]

Massage Tui Na

Massage Reminisens, à la fois doux et tonique

Massage Tantrique à 4 mains, pour tout oublier

Services Cajoling

Goodies Cajoling
Musiques de relaxation, fonds d'écran et l'écran de veille Cajoling.

Ajouter au favoris Ajouter aux favoris

Ajouter à Google

Flux d'information sur les massages Cajoling

Flux d'information sur les massages Cajoling format PDF

Ajouter à Netvibes


Massage bien-être
Et si le bonheur était au bout d'un clic ?

[Partenaires]

Remise en forme dans le lot

Ayuneda