Massage à Paris Massage à domicile Massage en espaces Bien-être Massage en entreprise Formation massage
 

Bien dans son couple


Au lit, les fantasmes se déchaînent

 

 

Dans les rapports physiques, chaque type de fantasme à sa raison d’être. Certains favorisent l’excitation, l’accès au plaisir et d’autres l’empêchent. Ici, tout est une question d’individus et de passé, bien sûr !

 

Les fantasmes libres ou fantaisies érotiques : Ils sont élaborés spontanément (ou en réponse à un besoin) après une excitation ou un stimulus sensoriel d'origine exogène. Ils peuvent apparaître en dehors d'une relation sexuelle, mais le plus souvent, leur élaboration est concomitante à une situation érotique. Cela se traduit fréquemment avec l’apparition de scènes tirées d'expériences sexuelles antérieures (chez les femmes surtout), l’idée d’être avec une autre personne que son partenaire habituel (chez les hommes surtout) ou tout à coup, l’envie de positions sexuelles  particulières, d’un rapport bucco-génital…

 

Les fantasmes actifs : Ils sont conçus de façon volontaire pour servir de moyen d’excitation. On les utilise pour activer qualitativement la relation érotique en se substituant en partie à la réalité. Cela se traduit souvent par le fait de s’imaginer faire l’amour dans un lieu insolite, un décor particulier, fabuler sur le partage d’une relation romantique ou au contraire, une relation sado-masochiste, se prendre pour un voyeuriste, exhibitionniste, échangiste, trioliste…Enfin vous voyez, tout ce qui favorise votre appétit sexuel.

 

Les fantasmes pré-orgasmiques : Ils sont les plus rencontrés. Ils aident à l’accession du plaisir dans le rapport sexuel romantique, SM ou échangiste. Au moment de l'orgasme certains hommes éprouvent ainsi une envie de dominer, d'agresser, de transpercer ou de prendre de force leur partenaire. D'autres au contraire préfèrent se laisser aller, s'abandonner, sachant que l'orgasme imminent leur apportera une sensation agréable d'apaisement. Chez les femmes, ce sentiment d'abandon pré-orgasmique s’accompagne soit d’une fantasmatique romantique, idyllique, voyeuriste, ou par le souvenir d’expériences sexuelles antérieures. Soit d’un sentiment d'abandon, sous-tendu par des fantasmes de soumission, de rapports sexuels imposés, de rapports sado-masochistes, d'exhibitionnisme ou de sexualité de groupe.

 

Les fantasmes post-orgasmiques : Ils sont très intéressants, car ils paraissent plus liés à un état psychocorporel qu'à une activité imaginaire. L’état post-orgasmique, varie en fonction de la qualité de l'orgasme et de la bonne résolution des tensions musculaires et pelviennes. Dans un contexte d'insatisfaction et de frustration, une activité fantasmatique agressive accompagne souvent la mauvaise résolution des tensions et de l'angoisse. L'état de malaise avec tension associée à une congestion, une douleur ou une irritation pelvienne se retrouve aussi après les orgasmes douloureux (dyspareunie, vaginisme, manque de désir, mésentente conjugale...). L'orgasme peut être de type anesthésique chez des sujets qui rejettent la sexualité et qui refusent l'orgasme. Le "Je ne sens rien" qu'il faudrait traduire par "Je ne dois rien sentir", est souvent le résultat de censures religieuses, sociales ou culturelles, d'ignorance ou d'inadéquation de l'éducation sexuelle. Parfois, il résulte également des antécédents, des traumatismes psychosexuels.

 

Des sentiments de bien-être, de plénitude, d'oubli ou de joie succèdent souvent à l'orgasme. Chez certains sujets, cela entraîne au contraire, une sensation de mélancolie, de tristesse voire un état dépressif post-orgasmique.

 

Les fantasmes négatifs entraînent de l'anxiété, de l'angoisse ou de la peur. Ils ont tendance à diminuer les excitations sexuelles et rendent l'accession au plaisir difficile. La honte, la culpabilité, le dégoût et le rejet, souvent mis en place insidieusement par les interdits, les tabous religieux, éducatifs et culturels entraînent des inhibitions sexuelles et des désordres psychologiques par l'intermédiaire des "fantasmes anxiogènes".

 

Avez-vous des fantasmes négatifs ?

- Ressentez-vous, la peur de maladies sexuelles, d’infections génitales ?

- La peur de la grossesse (même avec une contraception) ?

- Les complexes d'infériorité (l’idée de na pas être à la hauteur, ou de ne pas être suffisamment câlin(e)...) ?

- Les craintes narcissiques (avoir les seins trop tombants, le ventre plein de vergetures, la verge trop petite...) ?

Pour ceux qui ont déjà eu affaire à ces pensées, sachez que vous les avez développés à l'encontre des fantasmes érotiques. Ils perturbent votre équilibre psychologique et sexuel.

 

Les fantasmes

Un univers hors normes

Des chiffres et des fantasmes

Pour les plus accros aux statistiques

Comment les différents stades de l’enfance influent sur vos fantasmes ?

Au lit, les fantasmes se déchaînent

Les fantasmes sont-ils réalisables ?

Est-il normal d'avoir des fantasmes ?

 

 

<< Précédent     Suivant  >>

 

 

Un massage en cadeau
Un cadeau original, élégant, sensuel et plein de tendresse.

 

"Celui qui sait profiter du moment, c'est là l'homme avisé. [Johann Wolfgang von Goethe]"


 

 

[Le TOP DES ARTICLES]

BIEN DANS SA TÊTE

Priorité au plaisir

L'agressivité, une qualité à gérer

Suis-je stressé ?

 

BIEN DANS SON CORPS

Un hammam à la maison

Les huiles essentielles

Un hammam à la maison

 

BIEN DANS SON COUPLE

Le tantra

Le tantra

Au jeu de l'amour pas de hasard

 

 

[Le TOP DES MASSAGES]

Massage 1 et 2, massage maman et massage bébé

Massage Taoïste aux huiles chaudes, Porte de la sublime sérénité

Massage Visage, le lifting massage

Services Cajoling

Goodies Cajoling
Musiques de relaxation, fonds d'écran et l'écran de veille Cajoling.

Ajouter au favoris Ajouter aux favoris

Ajouter à Google

Flux d'information sur les massages Cajoling

Flux d'information sur les massages Cajoling format PDF

Ajouter à Netvibes


Internet déprime
Massage de relaxation, massage bonheur.

[Partenaires]

Remise en forme dans le lot

Ayuneda